Faymonville écrase Wavre, 5-0 !

Il n’y avait qu’une équipe sur le terrain, du moins pendant les 45 premières minutes, durant ce Faymonville-RJ Wavre. Patrick Courtois en vacances, c’est toujours le T2 Olivier Laffineur qui était aux commandes, et après le 8-1 de la semaine dernière face à Bioul, on peut affirmer que l’adjoint a réussi son deuxième test sur le banc, puisque Faymonville a étrillé Wavre 5-0. « Je crois que j’ai réussi mes examens », glissait-il avec le sourire.


Malgré le froid de canard de ce dimanche, les supporters présents au Turkania eurent droit à du beau football, de quoi réchauffer tout le monde, le vin chaud servi à l’entrée du stade aidant. Même Raphaël Quaranta, l’entraineur du RFC Liégeois, s’était rendu à Faymonville pour assister à la rencontre en vue d’un probable scouting wavrien. Mais qui sait, la prestation des Turcs sur un terrain dur comme de la glace aura peut-être eu le don d’attirer l’attention du coach sang et marine.


Quoi qu’il en soit, le match démarrait de la plus belle des manières pour Faymonville qui déflorait la marque après cinq minutes de jeu. Le corner de Ruiz-Marin trouvait Frédéric Thunus au premier poteau, et la tête de ce dernier envoyait le cuir dans les filets visiteurs. A la 25’ et avec un brin de chance, c’est Jerosme qui tentait un centre, mais l’envoi lobait le dernier rempart adverse et le ballon venait mourir dans le petit filet, de quoi faire déjà le 2-0. Le festival du Turkania se poursuivait, Ruiz-Marin alternait passes lumineuses et gestes techniques. En pleine euphorie, Philippe Thunus corsait l’addition à 3-0. Les visiteurs attendaient le repos avec impatience, mais ils rentraient aux vestiaires avec un quatrième au compteur. Personne ne contrait le coup-franc de Ruiz-Marin qui n’en demandait pas tant pour inscrire lui aussi son petit but. En seconde période, Wavre réagissait mais trouvait par deux fois la transversale. Ce sont les ouailles d’Olivier Laffineur qui trouvaient, encore une fois, l’ouverture. Le mouvement amené par un Ruiz-Marin en grande forme et rondement mené, était ponctué par Defour, à la réception d’un assist de Jerosme.


L’heure était donc à la fête du côté de Faymonville, bien que le président Werner Giet se voulait toutefois modéré. « Je ne sais pas si, compte tenu de l’état du terrain, nous aurions du jouer. Mais une chose est sûre, avec ce nouveau succès, il faut croire que jouer pendant la trève nous réussi ! ». Et le président d’ajouter : « En ce qui concerne le mercato, il n’y aura probablement rien de nôtre coté. D’une part parce que nous avons atteint notre objectif du premier tour qui était de glaner vingt points (ndlr : Faymonville en possède 21 et il reste un match du premier tour à disputer), et d’autre part parce que, économiquement parlant, ce n’est jamais facile pour un club. Et puis, nous disposons de 21 joueurs et bon nombre d’entre eux n’ont pas beaucoup joué… »


Quant aux supporters, d’aucuns évoquaient, non sans humour, une prolongation de vacances pour Patrick Courtois, compte tenu de la réussite actuelle de l’équipe sous le commandement du T2 Laffineur…