Jean-Michel Ummels assume [Interview]

Après avoir fait ses classes de jeunes au RCS Verviers, Jean-Michel Ummels est passé au Standard chez les 16-20 ans en Juniors UEFA espoirs. Il va ensuite bourlinguer et jouera successivement sous les maillots de Sprimont, Wiltz (D1 luxembourgeoise), Montegnée, Seraing, Aywaille, Hamoir, Spa, avant de rejoindre, pour la saison 2008-2009, le petit village ferrusien évoluant en P2A.




Quel GPS avez-vous utilisé pour aller jusqu’à Ferrières et quels ont été les motivations de ce choix ?
Fabian (ndlr Vanderheyden, le coach de Ferrières) est un des meilleurs amis de mon beau-frère. Le challenge était intéressant et de fil en aiguille… Et puis, j’ai fait ce choix car j’aspire à une vie où je serais beaucoup plus disponible pour ma famille.






Pour un joueur qui a joué beaucoup plus haut, n’est-ce pas un grand pas en arrière ?
C’est un grand retour en arrière mais j’assume totalement mon choix ! En tout cas, ce n’est absolument pas un tremplin pour remonter.






Et si un club évoluant plus haut s’intéresse à vous pour la saison prochaine…
Si un club de P1, avec un challenge intéressant, venait vers moi pourquoi pas. Toutefois, je ne remonterai pas en Promotion. Quant à un club évoluant plus bas, il n’est pas question de descendre plus bas que la P2.






Que retiendrez-vous de cette saison et de votre passage à Ferrières ?
Franchement, sportivement pas grand-chose. Cependant, humainement, Ferrières est un club sympathique. J’y ai rencontré des gens bien et y ai noué quelques amitiés. Mais je reste persuadé que ce club n’a pas les moyens de ses ambitions…