Pompilio et Denoncin s’attendent [Face à Face]

Eric Pompilio et Thibaut Denoncin travaillent ensemble dans une grande surface spécialisée en articles de sports, mais jouent à des niveaux différents. Le premier joue en 2B à la JSM Herstal et le second à Seraing en D3. Ils se sont tous les deux posés cinq questions. Portrait de deux joueurs qui connaissent leurs limites.(…)

 

alt

(TD) Penses -tu avoir le niveau pour évoluer un jour en nationale?

(EP) Non, je suis d’ailleurs très loin de l’avoir pour le moment. Il me faut d’abord m’établir comme une valeur sûr de la deuxième provinciale avant de viser plus haut, et pour cela j’ai encore du pain sur la planche !

 

(EP) Que penses tu de ta saison actuelle ?

(TD)Mitigé, après un super début de saison, j’ai un petit passage à vide en ce moment, comme toute l’équipe, les conditions climatiques très délicates de début 2009 n’arrangent rien et une certaine fatigue physique se fait sentir dans le chef des joueurs. J’espère me ressaisir vite et terminer l’année en boulet de canon et pourquoi pas accrocher quelque chose dans ce championnat très serré…

 

(TD) Quelles sont pour toi tes qualités et tes défauts?

(EP) Il faudrait le demander à mon coach, Michel Ricca. Je pense que mon engagement dans les duels, mon jeu de tête et ma condition physique sont mes principales qualités. Au niveau des défauts, il faut que je j’améliore ma relance, ma technique et ma lecture du jeu.

 

 

(EP) Toi qui a joué avec d’excellents joueurs,lequel t’a le plus impressionné?

(TB) C’est difficile de coucher un nom comme cela, ça serait en oublier quelques’uns, maintenant de ma période à Renaix, Breleur et El Kanchaf étaient au dessus de tout le monde et surclassait la D2, d’ailleurs c’est pas pour rien que nous avons fais une moitié de championnat 2ème..Au Standard, Mémé Tchité en plus d’être un garçon adorable, avait un potentiel immense, avec la suite qu’on lui connait; A Sprimont, une personne m’a marqué, Laurent Fassotte, Tout le monde connait l’histoire qui l’a touché lui et sa famille mais personne ne connait l’homme attachant et bourré de talent qu’il est, je crois que c’est Laurent Fassotte qui m’a le plus impressionné, j’ai d’ailleurs fort régulièrement de ses nouvelles et je suis super content que son talent soit reconnu aussi hors de nos frontières.

 

(TB) Que penses-tu du niveau de la P2 et de la province de Liège en générale, penses-tu que certains joueurs pourraient percer au plus haut niveau?

(EP) Malgré ce que j’entends souvent, je trouve qu’il y a encore de belles équipes en P2 et que cette saison, par exemple, le niveau de la série B est très relevé. Il y a d’ailleurs quelques joueurs qui ont, à mon avis, ont le niveau pour évoluer plus haut, comme par exemple mon coéquipier Jérémy Guillien qui est bourré de qualités .

 

(EP) Seras-tu toujours à Seraing la saison prochaine?

(TD) Je l’espère, je suis lié au RFC Seresien jusque 2010. C’est un club très bien structuré avec de bonnes installations et des conditions d’entrainements qu’on retrouve dans peu de clubs. J’espère en tout cas y rester encore quelques années et me stabiliser. Maintenant, tout dépendra aussi de mon rendement sur le terrain, il faut tous les week-end prouver, et ça sera au coach fin de saison de faire le point pour voir si il veut continuer avec moi ou pas.

 

(TD) Dans ton parcours footballistique, regrettes-tu quelque chose?

(EP) Non, je me suis toujours très bien amusé dans tous les clubs ou j’ai joué avec en tête de liste la JSM Herstal qui est un vrai club à l’ambiance familiale et dont je suis très fier de défendre les couleurs.

 

 

(EP) Tu évolues depuis plusieurs saisons en nationale,trouves-tu que le niveau du football Belge diminue?

(TD) Non, je ne trouve pas qu’il diminue. Par contre, le fossé se creuse entre la D2 et la D3, pour avoir eu la chance d’évoluer dans les 2 divisions. Je peux l’affirmer. Mais attention de ne pas se tromper, il est parfois plus difficile d’évoluer en D3 qu’en D2 car le jeu est plus ouvert et moins haché. Il suffit de remarquer aussi que pas mal de joueurs venant de divisions inférieures s’imposent rapidement au plus haut niveau, tel que Guillaume Gillet avec qui j’ai joué plus jeune. Je ne lui donne pas 2 ans avant d’aller dans un club du sub-top européen, et pourtant c’est un gars qui vient de Liège, Visé et Eupen…

 

(TD) Quel est le meilleur moment de ta jeune et prometteuse carrière de footballeur?

(EP) La saison passée, nous étions assez mal embarqué au classement et je m’étais un peu faché avec le club. Diego Munoz, le président, m’a téléphoné et m’a remotivé. Je lui avais promis de tout faire pour aider à nous maintenir et quand nous nous sommes sauvés en réalisant un 9/9 avec Michel Ricca, notre nouvel entraineur, nous avons enfin pu, Diego et moi, serrer le poing et crier victoire. Je n’oublierai jamais ce qu’il a fait pour moi.

 

 

(EP) Penses-tu que nous jouerons ensemble un jour?

(TD) Deux solutions : soit tu hausses ton niveau de jeu et tu viens me rejoindre à Seraing, soit je baisse le mien et je te rejoins à Herstal… Non plus sérieusement, j’espère faire le plus d’années encore à mon plus haut niveau tout en sachant que combiner mon boulot actuel avec mon rythme footballistique est de plus en plus difficile et éprouvant. Mais sache que ce serait un grand honneur pour moi de pouvoir évoluer avec toi à mes cotés. Et qui sait d’ici quelques années, ce que l’avenir nous réservera…