Ambulance et double fracture pour Moissonnier (Chênée)

Dimanche en P2 série B, la rencontre opposant Chênée et Nessonvaux semblait aller paisiblement vers son terme quand à la 85ème, alors que le score était de 3-0, le Nessipontin Vincent Kever et le Français de Chênée, Michael Moissonnier, allaient tous deux au contact dans le but de récupérer le ballon.(…)

 

« On s’est rentrés dedans », relate Kever. « Quelque chose semblait cassé… Quoi qu’il en soit, le joueur est resté sur le sol gelé en attendant l’ambulance. Le comble, c’est qu’il n’y avait pas de médecin et qu’il a fallu encore patienter…J’ai ensuite aperçu du sang à l’arrière du mollet de Moissonnier ». 

 

Les deux joueurs, de même que leurs équipes respectives, ont bien conscience qu’il s’agit là d’un acte involontaire. Il n’empêche, Vincent Kever n’en était pas moins sous le choc. « C’était réellement impressionnant. D’ailleurs, je n’ai pas tardé à prendre des nouvelles du joueur. Mais bon, le terrain était très dangereux et bon nombre de joueurs se sont blessés ».

 

Michael Moissonnier est actuellement hospitalisé et il se repose d’une intervention subie juste après cet incident. « Je souffre d’une double fracture tibia et péroné mais je n’en veux pas du tout à Kever, il ne s’agit pas d’une agression, mais plutôt d’un mauvais mouvement au mauvais moment. », explique le joueur qui devrait être éloigné des pelouses pendant plusieurs mois.

 

A noter qu’il s’agissait du premier match officiel du Français Moissonnier sous le maillot de Chênée, le joueur appartenant à l’ancien FC Seraing (promotion C) jusqu’en décembre dernier.