Mikail Ince (Sprimont) veut renvoyer l’ascenseur à son président [Interview]


Ince revient bien dans le coup, et s’est confié à LgFoot.

 

Mikail « Mike » Ince a participé dimanche à la dernière demi-heure de la rencontre opposant Sprimont à Ciney, en remplacement de « Mass » Varela-Gomes. L’ex-attaquant de Visé se donne trois semaines pour retrouver le rythme. Et pour son premier match officiel depuis mai 2008, Ince est logiquement apparu peu affûté, mais plein de potentiel. Voici les déclarations du Carrier:




« J’espérais jouer quinze minutes, jamais trente. Ca m’a fait un bien fou, et j’en remercie l’entraîneur, mais en même temps, j’avoue que j’ai très vite été cuit », reconnaissait-il humblement à la sortie des vestiaires.

 

Le fait d’être encore « un peu court » ne l’a pas empêché de dynamiter à trois reprises au moins la défense adverse. Avec succès, via Andich et Verbeeren, lors de la troisième tentative.

 

Celui qui était encore professionnel l’an dernier en deuxième division turque se donne trois matches pour être réellement prêt. Une question de rythme de matches, explique-t-il. « Aujourd’hui, je manquais de souffle. C’est clair que même si je m’entraîne avec le groupe depuis octobre, je n’ai pas encore le rythme des matches dans les jambes. Mais je vais redoubler d’efforts la semaine prochaine à l’entraînement », promet-il.

 

« Mike » a vécu une drôle d’expérience en 2007-2008 à Pazarspor. Peu utilisé – mais avec une efficacité plus qu’intéressante, si l’on en croit ses stats -, il a connu de près les problèmes de paiement à l’ottomane tels qu’on en lit régulièrement le récit dans les journaux. Ensuite, il a dû supporter les difficultés administratives liées à son transfert. « Chaque semaine, mon affiliation était reportée, à tel point que je finissais par ne plus y croire. Je tiens à remercier le président, Vincent Prégardien, qui m’a soutenu dans cette épreuve, et j’entends lui renvoyer l’ascenseur. J’ai signé pour deux ans ; cela signifie que quelque soit notre classement cette saison, je serai toujours là la saison prochaine… avec une préférence évidente pour la D3, bien entendu. Bien que ce n’ait pas toujours été évident aujourd’hui, je suis convaincu que nous avons la qualité suffisante dans le groupe pour briguer cette promotion », révèle-t-il.

 

Le nouvel avant carrier – sa meilleure place est en soutien d’attaque, pour surgir de la deuxième ligne, précise-t-il – assure se sentir bien dans l’équipe, et apprécier la mentalité positive qui y règne. Conscient que l’on attend beaucoup de lui, ce qui ne manque pas « d’engendrer une petite pression », il entend s’efforcer de répondre présent.