Stefano Sénis, un gardien atypique [Interview]


Stefano Senis est l’un des meilleurs gardiens de la P1. Il a débuté sa carrière comme centre avant à Minerois. (…)

En préminimes, il joue une demi saison comme gardien de but, avant d’être repéré par Aubel où il évoluera de minimes jusqu’à la première. A 16 ans, il joue son premier match en coupe de la Province. L’année suivante, il est repris comme substitut de Fabian Dandoy et sous les ordres de Charly Thonnard. Stefano est appelé à jouer dix matches en équipe 1. Il refuse alors une offre de La Calamine pour fourbir ses armes en P1. L’année suivante, il entame la saison comme titulaire avant que ne débarque Luc Eymael. La saison suivante est perdue car il subit une opération du ligament croisé postérieur. Il revient alors à Minerois où il vient d’entamer sa neuvième saison comme gardien titulaire.


Que pensez vous du niveau de la P1 cette saison ?

Les candidats au titre commencent à se démarquer. Pour ma part, le niveau de ce championnat est bon mais je pense qu’objectivement il a déjà été d’un niveau supérieur il y a quelques saisons de cela. Chaque année, on a droit à quelques grosses pointures. Et chaque championnat révèle des surprises comme par exemple lors de notre première saison il y a 2 ans, où l’on terminait troisième à deux points du champion et à un point du deuxième.



Qui voyez-vous émerger ?


Après un super départ, Oreye tient bien la route, Warnant est solide et très physique. Weywertz est fidele à lui-même et est bien présent mais mon petit coup de cœur va pour Bas-oha je pense que d ici peu, ils seront à la hauteur des leaders. En coupe de province, j’en avais eu une belle impression qui à été plus que confirmé mardi soir après notre défaite. C’est une équipe qui joue très vite avec une possession de balle énorme et surtout qui joue très bien football.

Mon prono : 1) Bas-Oha 2) Warnant 3) Weywertz



Quelles sont les avants qui vous ont impressionnés ?


Frédéric Roth : imprévisible , super technique, précis.

Raphael Dohogne: puissant, super frappe de balle.

Fabrice Burdziak : pour moi, un targetman par excellence.

Cette saison, je citerai Demarteau de Weywertz qui pèse sur une défense et Derwael d’Oreye, une véritable anguille.




Quelles sont vos ambitions personnelles ?


Tout d’abord, après avoir connu la P1 avec Aubel, je suis content de pouvoir y rejouer depuis 3 saisons, j’espère un jour avoir l’opportunité de jouer une ou deux saisons au niveau national. Au vu de mon age (NDLR: 28 ans), cela reste possible, ce serait vraiment pour moi une belle récompense et l’envie de me battre pour y arriver est là. Qui sait, un jour peut-être…