Licata qualifie Aywaille pour la finale

alt
Marco Licata, auteur de deux beaux buts (Mlotkowski).


Mardi soir, en demi-finale de la coupe de la province, Aywaille s’est qualifié pour la finale qu’il disputera face à Cité Sport, grâce à deux buts de Marco Licata. Résumé du match: (…)

Disputée sur un terrain très bondissant, cette demi-finale de coupe de la province n’a pas tenu ses promesses en tout cas en première période. Aywaille était pourtant le premier à se montrer dangereux mais sans plus. Mais Ayissi n’avait aucune peine à endiguer les velléités offensives aqualiennes. Tilleur laissait venir et sortait de sa coquille à l’approche de la fin du premier quart d’heure. Peeters effectuait seulement son premier arrêt à la 20ème minute de jeu. Cremasco manquait par deux fois sa reprise avant que Tilleur n’obtienne un coup franc décentré. Taralla le bottait parfaitement pour la tête de Stéphane Guidi qui trouvait l’ouverture pour le 1-0. Tilleur était sur du velours et pouvait se contenter de gérer son avance jusqu’à la pause.


En seconde armure, Aywaille se montrait de plus en plus pressant et les montées au jeu successives de Libert, Licata et Ebalanke apportaient un peu plus de punch à l’attaque aqualienne. De Pauw, Sougnez et consorts se heurtaient à un Ayissi toujours aussi attentif. Par la suite, on notait bien une volée croisé de Licata qui filait de peu à côté. Dans le dernier quart d’heure, Ayssi devait s’employer sur deux envois de Sougnez. Peeters passait lui une soirée plus que tranquille et ne servait que de relais sur des ballons donnés en retrait.


Un final digne de la coupe


Cremasco loupait à huit minutes de la fin la balle de break sur un beau service de Fernandez fraîchement monté au jeu. Ayissi sauvait encore les siens sur un bel envoi de Dewez. Les cinq dernières minutes étaient plus que stressantes avec un Tilleur qui pouvait profiter des risques logiques pris par son adversaire du jour. Mais, le diable de Licata allait frapper deux fois. La première fois, l’attaquant aqualien bottait magnifiquement un coup franc des vingt cinq mètres à ras du poteau pour le 1-1. Il est vrai que sur ce coup là, Ayissi avait mal placé son mur. Peeters sauvait les siens en détournant via le poteau une tête de Guidi. Et dans les dernières secondes, Licata faisait encore mouche d’un envoi tendu. Aywaille obtenait méritoirement son ticket pour sa seconde finale d’affilée, en mettant fin à une série de 34 matches sans défaite pour Tilleur. Plutôt que d’entrer dans de longues explications, Marco Licata se contentait de dire : « C’est sur le terrain que j’ai parlé en inscrivant les deux buts ». Philippe Derwa saluait bien sûr les mérites de son attaquant tout en ajoutant : » Nous étions trop imprécis en première période, mais je crois que cette victoire est logique au vu du nombre d’occasions. »


Arbitre : M. Lousberg

Assistance : 260 payants

Carte jaune : Bongard

Buts : Guidi (35e 1-0), Licata (87e et 90e Licata 1-1 et 1-2)

Tilleur : Ayssi, Guidi, Topal, Perfetto, Hanson (86e Baiocchi), Bongard (70e Chauvin), Avi, Cipolla (80e Fernandez), Taralla, Tantillo, Cremasco F. (90e Cremasco R.)

Aywaille : Peeters, Campolini, Tollenaers, Mestré, Dewez, Cali (55e Licata), Delcourt (67e Ebalanke), De Pauw, Sougnez, Ebhodaghe, Tshité (63e Libert)