Franchimont vers la P1… L’interview vérité d’Angel Cortes


Angel Cortes savoure toujours le titre acquis en P2C. (A.CALLIER-verviersphotos.be)


Franchimont champion, c’est d’ores et déjà une réalité! Angel Cortes peut profiter de son succès, d’autant que la saison prochaine sera un défi de taille pour lui et ses 600. Quoi qu’il en soit, le coach des Franchimontois a répondu à nos questions avec franchise, et sans joker! L’interview: (…)

Qu’est-ce qui aurait pu empêcher Franchimont d’obtenir le titre?
Une équipe plus régulière et plus forte que nous (rire)! Plus sérieusement, ce qui aurait pu empêcher Franchimont d’avoir le titre, c’est que le groupe ne soit pas rester uni comme il a su l’être.

Quelle aurait été votre équipe type, en la composant uniquement de joueurs de 2C?

Dans les buts : Andrien (Franchimont).

Derrière : Denis Bebronne (Eynatten), Arnaud Ramet (Butgenbach), Vivian Albert(Franchimont)

Bernard Besth (Franchimont), De Souza (Honsfed).

Dans l’entrejeu: Nicolas Drouguet (Franchimont), Jérome Massoz (Jehanter), Gregory Hendrik (Franchimont), Collubry (Raeren)

Et devant : Attila Durkaya(Franchimont), Solhi Mamdouh(Battice)

 

 
Franchimont tombera-t-il dans le même piège que Fouron?
Espérons que non! Nous avons su garder le groupe actuel et nous allons essayer de le renforcer avec des garçons qui ont la même mentalité. Maintenant, seul l’avenir nous le dira… Mais si cela devait arriver, ce serait quand même une belle expérience pour non jeunes.

La P1 vous impressionne-t-elle?
Oui car le championnat est beaucoup plus dur et disputé et ce, jusqu’à la fin. Tous les matchs sont en fait des finales de coupe.

Assez jeune et avec encore une grande marge de progression, jusqu’où votre groupe est-il capable d’aller?
J’ai une effectivement une confiance absolue dans la jeunesse… C’est à moi de les faire évoluer, et j’ai la chance de pouvoir compter sur des garçons comme Durkaya, Hendrik, et Bongama, mais aussi sur un staff avec Vincent Lejeune (T2) et Patrick Simar (T3).

Ce que vous n’avez jamais osé dire concernant Franchimont?
Rien! Il y a parfois des tensions dans le vestiaire même quand on est premier, mais ça se gère en interne.


Ce que vous souhaiteriez dire en mai 2010?

Bravo les garçons pour  vos progrès et cette belle saison passée en P1… Nous pouvons désormais préparer la saison prochaine, toujours en P1.