Kevin Debaty fait son trou [Interview]

Kevin Debaty est actuellement le gardien numéro 1 d’Eupen en D2. Portrait d’un gardien pur liégeois qui n’a pas hésité à s’expatrier pour mieux progresser. Découvrez le plus en détail en lisant la suite (…).





Carte d’identité

Etat civil : Célibataire
Age: 19 ans
Composition famille: Trois grand frères, et une soeur jumelle malheureusement décédée à la naissance.
Etudes: Diplomé en vente.
Footballeur préféré : Karim Benzema, Christiano Ronaldo, David Beckham et comme gardien, Logan Bailly.
Sportif préféré: Michaël Phelps (natation).
Domicile: Ans.



Pouvez vous nous retracer votre carrière en quelques mots ?

J’ai commencé dans le club de mon village à Villers le Bouillet, puis au Standard de Liège, Toulouse, Montpellier, Chaudfontaine et Eupen

Pourquoi être parti en France ?

Je suis parti en France car leurs centres de formation sont vraiment supérieur aux nôtres. J’ ai eu la chance d’être repéré par Alain Giresse lors d’un tournoi en France et j’ai été invité à passer des tests là-bas. Des tests qui ont été positifs. Et en allant en France, je savais que j’allais progresser et une telle proposition même quand on est jeune cela ne se refuse pas. Mes parents m’ont d’ailleurs suivi.

Quels sont les plus grands joueurs que vous avez côtoyés ?

J’ai jouer au Standard avec Axel Witsel, mais j’ai aussi côtoyé Logan Bailly et Kevin Mirallas, ainsi que Michaël Goossens pendant 1 ans à Eupen. Il y a aussi Guillaume Gillet pendant 1 ans à Eupen et Rachid Farssi actuellement à Westerlo pendant 2 ans a Eupen.

Et les plus grands entraîneurs ?

Marc Grosjean (FC Brussels) et Michel Der Zakarian (Nantes Atlantique).
Le premier, je l’ai eu à Eupen. Il m’a fait confiance, alors que je venais de deuxième provinciale. Il m’a fait progresser et avoir confiance en moi.
Le deuxième entraîneur, je l’ai eu dans les jeunes à Montpellier et il m’a fait énormément progresser dans mon jeu au pied.
Et sans oublier Pierre Drouguet à Eupen mon entraîneur de gardien et me fait encore progresser maintenant dans mes domaines où j’ai plus de faiblesses.

Votre rêve ?

Comme énormément de gamin je veux être professionnel, avoir un nom et que je sois connu du monde du football que ce soit belge ou en Europe, pourquoi pas.

Que faites vous en dehors du foot ?

J’ai terminé mes études de vente et maintenant je vis du football . Je vis mon métier à 100% en faisant de la musculation en allant courir les jours où je n’ai qu’un entraînement par jour et les jours où j’ai congé.

Vos qualités et vos défauts ?

Je dirais que je suis très fort sur ma ligne et dans les faces à faces et dans mes relances, mais mon gros point fort c’est la parole. Je suis un garçon perfectionniste, donc je travail toujours à 200%
car j’ai pris pour habitude de me dire que l’on joue comme on s’entraîne.
Les sorties aériennes, c’est le domaine où j’ai le plus dur, mais je les travaille énormément à l’entraînement pour progresser et combler mes lacunes.