Un mercato provincial jusqu’au 31 août grâce aux réaffiliations


Laurent Raxhon (Dison) a signé à Battice en juillet. (photo lavenir).


Souvenez-vous : jusqu’à la saison dernière, le mercato des équipes premières de provinciales se terminait le 30 juin (exception faite des joueurs de plus de 35 ans et des joueurs venus de l’étranger qui peuvent être recrutés en cours de saison). Aujourd’hui, nos équipes régionales ont deux mois de plus pour transférer, comme on peut le lire dans l’Avenir (Le Jour) Verviers de ce vendredi.


En effet, les joueurs qui se sont correctement désaffiliés de leur club (entre le 1er et le 30 avril) peuvent désormais parapher leur nouvelle affiliation en faveur d’un club de provinciale jusqu’au 31 août et être qualifié pour évoluer en équipe première (et pas uniquement en réserves ou en équipes de jeunes.)

C’est ainsi que Laurent Raxhon, qui évoluait à Dison la saison dernière, a signé ce 1er juillet à Battice. Et c’est pour la même raison qu’un garçon comme Karim Ghafghaf (ex-Blegny), peut encore signer en provinciales s’il le souhaite. «Attention, la règle pour démissionner d’un club n’a, elle, pas changé, précise Roger Wilverts, de la Commission nationale d’études de la fédération belge de football. Les affiliés peuvent toujours démissionner de leur club d’appartenance dans la période allant du 1er au 30 avril. Il leur suffit pour ça de compléter les deux parties du document adéquat, c’est-à-dire le fameux formulaire rose, et d’envoyer par recommandé une partie à la fédération et l’autre au club d’appartenance. Là où ça change, c’est au niveau de la réaffiliation. Jusqu’à ce jour, le joueur qui désirait se réaffilier et jouer dans une équipe première devait signer une carte d’affiliation spéciale entre le 2 mai et le 30 juin. Depuis avril, de nouvelles périodes ont été décidées par la fédération. Pour les footballeurs amateurs, il est à présent permis de se réaffilier jusqu’au 31 août inclus.»

Voilà qui fera les affaires de certaines formations qui n’ont été fixées sur leur sort qu’en toute dernière minute. On pense par exemple à Malmundaria, qui n’a reçu que très tard la confirmation que l’équipe fanion resterait bel et bien en première provinciale, ou à Weywertz qui n’a actuellement recruté qu’un seul joueur (Pierre Lebeau).

Mais cela signifie aussi qu’une équipe de P1, P2, P3 ou P4 peut débuter les compétitions officielles fin juillet et apporter des retouches en cours de route, jusqu’à fin août. Les puristes diront que cela fausse le championnat, comme c’est (déjà) le cas chez les pros…