Le réglement du championnat par tranches

alt


Découvrez ci-dessous le règlement complet du championnat par tranches (…)

1. Dispositions communes

Organisation

 

La compétition comprend :

  • Un championnat qui se déroule par périodes dans une ou des séries de 16 clubs ;

  • Un tour final entre 4 clubs désignés dans chacune des séries.

 

Les modalités suivantes sont d’application :

 

Déroulement du championnat

 

  • La compétition est divisée en 3 périodes de 10 matches chacune.

 

  • Le Comité Provincial veillera à ce que le nombre de matches aller et retour de chaque équipe soit équitable pendant chaque période.

Article 1537-212 du règlement fédéral : la proportion 4/6 ne peut pas être dépassée sauf en cas d’inversions des matches sollicitées par les clubs et acceptées par le Comité Provincial.

Calendrier de la saison 2009-2010 – Définition des 3 périodes pour toutes les séries sauf les 2C, 3D et 4G (voir ci-dessous)

 

1ère période

23/08

30/08

6/09

13/09

20/09

27/09

4/10

11/10

18/10

25/10

2ème période

1/11

8/11

15/11

22/11

29/11

6/12

13/12

20/12

10/01

17/01

3ème période

24/01

31/01

7/02

28/02

7/03

21/03

28/03

11/04

18/04

25/04

 

Calendrier de la saison 2009-2010 – Définition des 3 périodes pour les séries 2C, 3D et 4G

 

1ère période

23/08

30/08

6/09

13/09

20/09

27/09

4/10

11/10

18/10

25/10

2ème période

1/11

8/11

15/11

22/11

29/11

6/12

13/12

20/12

10/01

17/01

3ème période

3/09

10/09

24/01

31/01

7/02

28/02

7/03

11/04

18/04

25/04

 

 

Les matches fixés pour une période déterminée appartiennent à celle-ci quelle que soit la date à laquelle ils se jouent.

Aucune dérogation ne sera permise pour le décalage d’une rencontre à l’issue d’une période (sauf à titre exceptionnel apprécié par le Comité Provincial).

 

Les matches en retard doivent être disputés le plus rapidement possible, le Comité Provincial se réservant le droit de faire disputer ces rencontres sur un terrain neutre disposant d’un éclairage conforme.

 

Critères de départage pour les périodes

 

A l’issue de chaque période, un classement est effectué en tenant successivement compte des critères suivants :

  • Le plus grand nombre de points ;

  • Le plus grand nombre de victoires ;

  • La plus grande différence positive entre les buts marqués et reçus ;

  • Le plus de buts marqués

  • Match de barrage (en cas d’égalité à l’issue de ce match de barrage, il sera procédé aux tirs des coups de pied de réparation – art. 1305-23 – afin de connaître le vainqueur).

Organisation du tour final pour les P1, P2, P3 et P4

 

Dans tous les cas, quatre clubs participent au tour final, à savoir :

  • Le deuxième classé du championnat ;

  • Les trois vainqueurs de période.

 

Si un club régulièrement qualifié pour le tour final doit être remplacé, il sera pris en considération l’ordre décroissant du classement final du championnat afin de désigner le club remplaçant.

 

C’est le cas dans les situations suivantes :

 

  • S’il n’y a pas trois vainqueurs de période différents ;

  • Quand le premier ou le second du championnat a remporté une période ;

  • Lorsque des clubs de promotion fusionnent ou démissionnent avant que le tour final n’ait débuté ;

  • Quand un club régulièrement qualifié pour disputer le tour final descend de division ou évite la descente suite à la dégradation d’un club de deux divisions.

 

Le tour final débute le plus rapidement possible dès que le championnat est achevé et se joue par élimination directe. Il se déroule en deux journées.

 

Les dates des matches sont fixées par le Comité Provincial.

Comme pour les matches de barrage éventuels, le Comité Provincial est habilité, en fonction des obligations, à obliger les clubs à jouer des matches en semaine.

 

Le décalage des rencontres est laissé à l’appréciation du Comité Provincial.

 

La première journée est composée de deux rencontres disputées par les quatre clubs qualifiés.

Les matches sont désignés de la manière suivante :

 

  • Le club qualifié meilleur classé en fin de championnat reçoit le club qualifié 4ème meilleur classé ;

  • Le club qualifié 2ème meilleur classé en fin de championnat reçoit le club qualifié 3ème meilleur classé.

 

En cas d’égalité à l’issue de la rencontre, le vainqueur est désigné en recourant aux tirs des coups de pied de réparation (art. 1305-23).

 

Les deux clubs vainqueurs de la première journée disputent le match de la deuxième journée, ce match ayant lieu sur le terrain du club désigné par tirage au sort.

 

Pour ce match de la deuxième journée, en cas d’égalité à l’issue des 90 minutes réglementaires, deux prolongations de quinze minutes auront lieu.

Si l’égalité persiste à l’issue de ces prolongations, le vainqueur est désigné en recourant aux tirs de coups de pied de réparation (art. 1305-23).

 

  • Le vainqueur du tour final de P 1 est qualifié pour le tour final interprovincial ;

  • Les vainqueurs des tours finals de P2 sont qualifiés pour le tour final interséries de P2 ;

  • Les vainqueurs des tours finals de P 3 sont qualifiés pour le tour final interséries de P 3 ;

  • Les vainqueurs des tours finals de P 4 sont qualifiés pour le tour final interséries de P 4.

 

Le partage de la recette s’effectue suivant les dispositions suivantes :

 

  • Pour toutes les rencontres à élimination directe : la recette brute est partagée en deux parts égales. Aucun frais n’est déduit, le club visité bénéficiant d’autres recettes. Des précisions seront toutefois données en cours de saison par le comité Provincial.

Le club visiteur est cependant tenu de délivrer une facture au club visité pour le montant perçu de manière à ce que chaque club supporte sa part de T.V.A. (taux applicable de 6%).

Exemple : Une recette brute de 212,00 euros est partagée en deux parts de 106,00 euros pour

chaque club.

Le club visiteur adresse une facture conforme au club visité pour un montant de 106,00 euros (soit 6,00 euros de T.V.A. et 100,00 euros de base).

 

Réclamations (art. 1711-2222)

 

Pour les matches de tour final, les réclamations qui tendent à mettre directement ou indirectement en cause le résultat de ces matches, doivent être introduites le premier jour ouvrable qui suit le match avant 12 heures.

Par ailleurs, ces réclamations doivent aussitôt être annoncées par téléphone ou téléfax au Secrétaire provincial (et nécessairement confirmée par lettre recommandée au Directeur général) avec copie à la partie adverse.

Les décisions de l’instance répressive compétente sont sans recours sauf celles qui ont été rendues en matière disciplinaire sur base d’un rapport d’arbitre.

 

Inversion de matches

 

Lorsque deux clubs jouant en championnat par tranche souhaitent inverser les rencontres qu’ils doivent jouer entre eux, le Comité Provincial effectuera l’inversion des numéros dans la grille du calendrier sans toutefois que cela n’affecte le calendrier des tranches établi ci-dessus.

Exemple : le match A contre B doit se jouer le 2 septembre (1ère tranche) et le match B contre A le 13 janvier (2ème tranche). A et B demandent une inversion. L’inversion entraînera que le match A contre B restera programmé au 2 septembre, qu’il appartiendra donc toujours à la 1ère tranche et qu’il se jouera sur le terrain du club B. Le match B contre A restera programmé au 13 janvier, il appartiendra toujours à la 2ème tranche et il se jouera sur le terrain du club A.

 

 

2. Dispositions spécifiques

 

Pour chacune des divisions, en fonction des places vacantes supplémentaires à attribuer, le Comité provincial peut être amené à organiser des matches supplémentaires de départage.

 

Première provinciale : Organisation du tour final interprovincial

 

Le vainqueur du tour final de P 1 est qualifié pour participer au tour final interprovincial organisé par le Comité Sportif à Bruxelles.

Le nom du club qualifié doit être communiqué au Comité Sportif au plus tard le 15 mai.

Si cette date n’est pas un jour ouvrable, elle est reportée au premier jour ouvrable qui suit.

 

Deuxième provinciale : Organisation du tour final interprovincial

 

Le vainqueur du tour final de chacune des trois séries de P 2 participe au tour final interséries qui débute le plus rapidement possible.

 

Le tour final interséries comprend 3 journées. Il n’y a pas de prolongation. Toutefois, l’arbitre procédera à 5 coups de pied de réparation (ou plus en cas d’égalité après les 5 coups de pied de réparation) et ceci, quel que soit le résultat du match. Le résultat des tirs aux buts servira dans le cadre des critères de départage. En cas de match nul, quel que soit le résultat des tirs aux buts, les 2 équipes ont un point.

 

La première journée compte un match disputé entre 2 clubs qualifiés tirés au sort. Ce match se dispute sur le terrain du club qui sort le premier de l’urne lors du tirage au sort.

 

La deuxième journée compte un match entre le club qualifié qui n’a pas joué lors de la première journée et le club qui a perdu lors de la première journée. Cette règle peut être inversée s’il y a plusieurs montants. En cas de match nul lors de la première journée, c’est le club qui s’est imposé aux tirs aux buts qui est considéré comme « gagnant » du match. Si le club qui a perdu lors de la première journée a joué « at home », il jouera « away » lors de la deuxième journée et inversément.

 

La troisième journée compte un match entre le club qui n’a pas joué lors de la première journée et le club qui a gagné lors de la première journée. Le choix du terrain se fait de telle sorte que les 3 clubs qualifiés pour le tour final interséries aient chacun joué une fois « at home ».

 

A l’issue des 3 journées, un classement final est fait en tenant compte des critères de départage suivants :

  • le nombre de points ;

  • la plus grande différence positive entre les buts marqués et les buts reçus ;

  • le plus grand nombre de buts marqués ;

  • la plus grand nombre de buts marqués à l’extérieur ;

  • le résultat des tirs de coup de pied de réparation effectués lors du match entre les 2 équipes ex-aequo ;

  • tirage au sort

 

Troisième provinciale : Organisation du tour final interséries

 

Le vainqueur du tour final de chacune des quatre séries de P 3 participe au tour final interséries qui débute le plus rapidement possible.

 

Il se joue par élimination directe et comprend deux journées.

 

La première journée compte deux matches disputés par les quatre clubs qualifiés répartis par tirage au sort.

Ces matches se disputent sur le terrain du club qui sort le premier de l’urne lors du tirage au sort.

 

La deuxième journée compte deux matches :

  • Le premier : entre les deux vainqueurs de la première journée ;

  • Le deuxième : entre les deux perdants de la première journée.

 

Ces matches se disputent sur le terrain du club qui sort le premier de l’urne lors du tirage au sort.

Ils déterminent le classement de chaque équipe et désignent l’ordre de priorité pour les montées supplémentaires en deuxième provinciale.

 

En cas d’égalité à l’issue du premier match, le vainqueur est désigné en recourant aux tirs des coups de pied de réparation (art. 1305-23).

 

En cas d’égalité à l’issue du deuxième match, deux prolongations de quinze minutes auront lieu.

Si l’égalité persiste à l’issue de ces prolongations, le vainqueur est désigné en recourant aux tirs de coups de pied de réparation (art. 1305-23).

 

Quatrième provinciale : Organisation du tour final interséries

 

A l’issue des 2 premières journées qualifiant 1 club par série (7 clubs), un second tirage sera effectué:

 

  • désignation du club repêché par tirage au sort.

  • tirage au sort pour ce club de manière à dire s’il joue à domicile ou en déplacement.

  • tirage au sort des autres clubs. Le premier qui sort est opposé au club repêché. Si c’est le club de la même série, un autre club est alors tiré. Le tirage se poursuivra ensuite avec les 6 clubs restants.

  • le tirage est alors effectué jusqu’à la fin.

 

Le tour final interséries se joue par élimination directe et comprend trois journées.

 

Des matches de consolation sont organisés pour les clubs battus de manière à faire un classement final du tour final interséries. Ce classement désigne l’ordre de priorité pour les montées supplémentaires en 3ème Provinciale.

 

En cas d’égalité à l’issue des matches du tour final interséries, le vainqueur est désigné en recourant aux tirs des coups de pied de réparation (art. 1305-23) sauf pour les matches fixant le classement final du tour final interséries où des prolongations de 2 X 15 minutes sont d’abord organisées.