| Billet d’humeur | AS Eupen: chassez l’amateurisme, il revient au galop

Vendredi onze heures. La nouvelle salle de presse de l’AS Eupen est bien remplie. La traditionnelle conférence d’avant match va commencer…avec 15 minutes de retard. Un moindre mal. Deux nouvelles et sympathiques recrues sont présentées aux médias, le tout se déroule dans la bonne humeur. Seulement voilà, (…) dimanche soir a lieu un certain AS Eupen – Genk et les nouveaux arrivants Yacine Hima et Ibrahima Camara ne sont pas aptes à évoquer la rencontre, eux qui ne connaissent pas le championnat belge et qui sont arrivés il y a quatre jours.


« On pourrait avoir l’entraîneur maintenant ? Pour parler du match, du noyau, etc. ? » interroge ce journaliste venu du nord du pays. Pas de réponse. Quelques instants plus tard, la communication officielle de l’Alliance étonne : « Non, Danny Ost ne viendra pas aujourd’hui. » Officiellement, le coach n’avait pas prévu de se présenter à la presse. Officieusement, les dirigeants italiens du Kehrweg ont tout simplement décidé de réduire certains au mutisme, et de permettre à d’autres de s’exprimer.

Toujours est-il que vous ne lirez pas grand-chose dans les quotidiens de ce samedi concernant la rencontre de dimanche. La faute à un amateurisme qui est loin d’avoir quitté les travées eupenoises, tout juste a-t-il pris des accents plus transalpins.


D.L.