Werner (Eupen): « La douleur est partie »


Olivier Werner, de retour aux entraînements à Eupen. (photo LD) 

 

  • Victime d’une fracture au poignet lors du match Eupen – Standard, Olivier Werner est plâtré, mais a repris les entraînements cette semaine. Le talentueux gardien de but originaire de Stoumont se contente actuellement de courses, tout en restant prudent. Le joueur s’est confié sur le site web du club, as-eupen.be. Un face à face à découvrir ci-après: (…)

Comment évolue votre blessure ?

La douleur est partie, c’est déjà un point très positif. J’ai encore quatre semaines de plâtre.  Après ces quatre semaines, je repasserai des examens pour voir comment la blessure a évolué et voir si on peut commencer la rééducation.


Avez-vous déjà repris les entrainements ?

Oui bien sûr, depuis début de semaine. Je travaille essentiellement mon endurance. D’ici deux semaines, je serai à la moitié de ma revalidation et je pourrai commencer à faire des exercices plus spécifiques comme de la musculation, du fitness et travailler l’explosivité dans mes mouvements.


Quel est l’état d’esprit de l’équipe pour le moment ?

La mentalité du groupe est très bonne. Il a vraiment conscience que les matchs à venir sont très importants. Ils sont vraiment très concentrés aux entraînements et travaillent vraiment dans un esprit de confiance et de sérénité.