D3A: Le RCS Verviers et Frank Neumann mettent fin à leur collaboration (officiel)


Qui pour remplacer Frank Neumann au RCSV? Plusieurs noms circulent…


  • « La direction du RCS Verviers a pris la décision ce mardi midi de mettre fin à sa collaboration avec son entraineur Frank Neumann, en place depuis fin mars 2011« , a informé le club par voie de communiqué.
    Le successeur du coach, qui n’a pris que 9 points (deux victoires, trois partages) cette saison, n’est pas encore connu. Marc Grosjean (ex-Eupen, Visé, Dudelange) était aux deux derniers matchs du RCSV, « mais par simple amitié envers Frank », assurent les dirigeants verviétois. De plus, cette piste, comme celle qui mène à Danny Ost, serait trop onéreuse pour le matricule 8.

    Toutefois, d’autres noms circulent: (…) celui de Tony Niro par exemple, mais le T1 qui reste sur un titre de champion en promotion à La Calamine s’est lancé dans une mission sauvetage avec Richelle il y a 6 semaines. Fort d’un 16/18, il n’a pas souhaité ajouter une clause lui permettant de quitter le club en cas de proposition émanant de nationale. Mais il n’est pas impossible que le RCSV tente le coup, malgré tout. Quid d’un retour de Sunday Oliseh ou d’Étienne Delangre? Ce dernier, fraîchement limogé par Namur, ne fait pas l’unanimité au sein de la direction. Parlant de Namur, on y cite le nom de Raphaël Quaranta… Un profil qui plairait également à Verviers. Les prochaines heures devraient permettre d’en savoir plus. Tenez-vous informés via LgFoot, nos comptes Facebook et Twitter, et via le journal L’Avenir Verviers, le partenaire média du RCS Verviers.

    En attendant, voici la suite du communiqué envoyé par le RCSV  « .Les deux parties se sont quittées à l’amiable. La direction verviétoise tient à remercier M. Neumann pour la qualité et la précision de son travail durant les mois écoulés. Elle a travaillé avec un homme généreux dans la minutie, qui vivait pour le RCSV à 100 pour cents depuis son entrée en service. Les résultats n’ont cependant pas répondu à l’attente au cours de la première partie du présent championnat. Après un debreafing du Bureau Exécutif lundi soir, la décision a été prise dès le retour du président Margrève ce mardi. Le RCSV doit en effet tout mettre en oeuvre pour réussir son opération sauvetage en regard des efforts qu’elle a entrepris avec plusieurs partenaires privés et publics dans le cadre de la reprise du matricule 8. Elle a donc souhaité provoquer un déclic en mettant fin à sa collaboration avec son entraineur eupenois. Elle s’est directement mise à la recherche d’un successeur qui devra diriger l’équipe dès ce dimanche à l’occasion de la venue à Bielmont de Heppignies Lambusart Fleurus. »