La semaine des Rouches : Pocognoli sur le départ ?


‘Poco’ ne devrait pas rester à Sclessin.

  • Retrouvez ci-dessous la semaine du Standard de Liège résumée en quelques lignes. (…)

La semaine des Rouches :

 

Lundi 6 août : Encore un lundi difficile pour les Liégeois. Après le nul concédé au Lierse, les premières interrogations ont fait surface. Le jeu proposé par les liégeois laisse à désirer, les transferts entrants n’apportent pas satisfaction et la division offensive est aux abonnés absents.

 

Mardi 7 août : On note une sortie peu attendue dans la presse. Peter Balette, le discret T2 du Standard de Liège ne mâche pas ses mots ! Le Limbourgeois, déjà présent lors de l’ère Riga, a fait savoir son mécontentement vis-à-vis des attaquants. Pour l’entraineur adjoint, ce n’est pas le nombre d’attaquants qui comptent mais la qualité et la créativité qui ne seraient, actuellement, pas présentes dans le groupe.

 

Mercredi 8 août : Alors que tous les papiers étaient signés pour le transfert de Kanu à l’Olympiacos, la transaction a finalement avorté ! Le défenseur central brésilien a raté les tests médicaux car il n’a pas respecté son programme de remise en forme durant les vacances. Kanu, blessé au genou à l’heure actuelle, reste donc en bordure de Meuse. Le club liégeois pourrait tout de même perdre un pion important dans les prochains jours, Sébastien Pocognoli figure sur les listes du Benfica Lisbonne.

 

Jeudi 9 août : Marc Wilmots, sélectionneur national, dévoile sa liste de joueurs pour affronter les Pays-Bas. Parmi ceux-ci, on retrouve Laurent Ciman, qui n’avait plus été sélectionné depuis le départ de Leekens et Sébastien Pocognoli, le seul back gauche de formation chez les diables. Des places à prendre dans les couloirs ?

 

Vendredi 10 août : Le Standard reçoit Waasland-Beveren. Les supporters attendaient deux attaquants, il n’en fut rien ! Néanmoins, Ezkiel prenait la place d’Ogunjimi en pointe et Seijas se chargeait d’animer le flanc gauche.

Des choix payants ! Seijas a marqué un joli but et Ezkiel a provoqué un péno. Les Rouches, dominateurs, se sont imposés 3-1. A confirmer chez les Zèbres.