L’AS Eupen obtient le bail emphytéotique des terrains d’entraînements du Kehrweg et va transformer le cendré en terrain naturel

Le synthétique eupenois fait partie de l’accord entre la ville d’Eupen et l’AS. (photo LD)



 

Alors que l’actu eupenoise est déjà bien riche avec le match de ce soir à Anderlecht, on apprend, via le communiqué envoyé par le club, que l’AS Eupen va pouvoir entamer plus facilement ses projets de travaux autour du Kehrweg. Attention, cet accord ne concerne pas le stade du Kehrweg, simplement les terrains d’entraînement qui l’entourent.


Voici le communiqué:


La Ville d’Eupen et la KAS Eupen signent un bail emphytéotique pour les installations d’entraînement au Kehrweg.


La régie autonome des bâtiments de la ville d’Eupen TILIA a signé un bail emphytéotique portant sur une durée de 9 ans avec le club de football KAS Eupen pour l’utilisation des installations d’entraînement au Kehrweg.

Le contrat porte d’une part les signatures de Claudia Niessen, la présidente de la régie autonome TILIA et de Karl-Heinz Klinkenberg, le bourgmestre de la Ville d’Eupen et d’autre part celles des représentants de la KAS Eupen, à savoir de Tariq A. Al Naama, le président du conseil d’administration et de Dr. Andreas Bleicher, membre directeur de ce même conseil d’administration.

En signant l’emphytéose, la TILIA cède à la KAS Eupen le droit d’utilisation de plein droit du terrain communal situé au Kehrweg. Ce droit d’utilisation comporte le droit d’aménagement de ce terrain communal et de construction sur ce terrain à ses propres frais. Le club agira dorénavant comme maître d’œuvre, ce qui facilitera la procédure d’obtention des permis de bâtir. La première mesure concrète sera la transformation du terrain en cendrées en pelouse d’entraînement en herbe naturelle.

Au terme de ce bail, la KAS Eupen devra restituer l’intégralité du terrain avec tous les aménagements réalisés jusqu’alors à la régie TILIA, c’est-à-dire à la ville d’Eupen.

L’accord porte sur un terrain d’une superficie de 43.000 m² située à l’arrière du stade. Le stade lui-même et les parkings adjacents ne sont pas concernés par cet accord.

Dans le chef de la régie TILIA et de la Ville d’Eupen, la signature de cet accord confère à la KAS Eupen la possibilité d’agir de manière plus autonome et plus souple dans sa recherche d’optimisation des conditions d’entraînement. Les tracasseries administratives auxquelles la TILIA serait confrontée dans le cas d’appels publics d’offres ne sont plus d’actualité. À cela vient encore s’ajouter pour la TILIA et la Ville d’Eupen l’avantage de ne plus être impliquées dans les travaux d’entretien et d’extensions éventuelles

Le directeur général de la KAS Eupen, Christoph Henkel, a remercié Claudia Niessen et la TILIA pour l’excellent esprit de collaboration lors des négociations de cet accord et se réjouit à l’idée de l’aménagement de meilleures conditions d’entraînement au Kehrweg: « Nous pouvons dès à présent œuvrer de manière plus autonome et plus rapide dans la réalisation concrète de nos projets visant à l’optimisation des conditions d’entraînement des jeunes et des professionnels de notre club.