Le « Turkania Waimes », un club de P2 ?


Werner Giet, président du Turkania Faymonville.


L’Avenir (Le Jour) Verviers vous avait dévoilé ce projet en août 2012, voici qu’il devrait aboutir: la fusion entre Waimes (P2C) et Faymonville (Promotion D). Ce rapprochement fait bien entendu grand bruit dans le sud de la province. Le président du Turkania Faymonville Werner Giet en dit plus sur ce projet qui pourrait voir naître le « Turkania Waimes », un club qui évoluerait en P2…


Werner Giet, cette fois, la fusion avec Waimes semble être en très bonne voie…
Il reste encore des détails à peaufiner, mais c’est clair que nous allons de l’avant. Les prochains jours seront déterminants. Nous devons aussi sonder les intentions d’une série de personnes.

Justement, qu’en pense le comité ?
Comme toujours, certains sont pour, d’autres sont contre. Car c’est évident que c’est une page importante du club qui se tourne. Tout le monde sait bien que je veux prendre du recul et je pense l’avoir dit assez tôt. Or, pour pérenniser le club, comme il n’y a pas de repreneurs, je ne vois pas d’autre solution que cette alliance. Mais, si elle ne se fait pas, je suis très très pessimiste pour l’avenir du club.

Si fusion il y a, une des grandes interrogations concerne le niveau auquel jouera l’équipe première. À l’échelon national ou provincial ?

Le projet tel que nous le pensons tient la route. C’est un changement de cap qui reposera sur les joueurs du cru des deux côtés (Ndlr : Faymonville et Waimes) et donnera des perspectives d’avenir. J’ai toujours dit que


Faymonville évoluait à un niveau trop élevé. C’était d’ailleurs exceptionnel pour notre village.Si on lit entre les lignes, ce sera donc à l’échelon provincial…
Je pense que c’est plus sain d’évoluer en P1 ou en P2 et d’avoir une deuxième équipe, en P4. Et (…)



+ La suite de l’interview de Werner Giet est à lire ce jeudi dans l’Avenir (Le Jour) Verviers.