Montegnée (P1)

  • L’appel introduit par Iniaki Calvo a été jugé  « recevable mais non fondé ». En fait, le joueur était suspendu suite à une proposition transactionnelle qu’il avait apparemment contestée d’une mauvaise façon administrative.  Il garde ses trois journées de suspension qui débutent à partir de la décision de la Commission d’appel datée de ce vendredi. Un appel recevable étant suspensif, il s’ensuit qu’il pouvait jouer contre Herve et Minerois. Lesquels sont donc déboutés. {jcomments off} Montegnée se présentera donc à Blégny en leader.