Losciuto (Wegnez): « Mon meilleur souvenir? Sur le banc d’Anderlecht ! »


Jean-François Losciuto, en quête d’un nouveau défi. 

  • Jean-François Losciuto quittera Wegnez en fin de saison. « J’aimerais relever un autre défi sportif », confie le futur ex-entraîneur de la formation wégnolaise. « J’ai envie de me rapprocher de mon domicile, mais il y a aussi d’autres décisions qui motivent ma décision. (…) Des décisions que je ne dévoilerais pas, mais sachez que je suis triste de quitter un groupe très attachant et respectueux.»

    S’il sera remplacé par Gary Greven, coach de Plombières, c’est parce qu’il n’a pas souhaité rempiler. En effet, Jean-François Losciuto a pris les devants en annonçant qu’il ne resterait pas au sein du club cher au président Larondelle, lequel a donc dû se mettre à la recherche d’un remplaçant. Concernant l’avenir de Losciuto, on évoquait des pistes africaines, peut-être même aux côtés de Luc Eymael, mais aujourd’hui, celui qui est passé par le RFC Liège et qui a côtoyé bien des joueurs de la province, reste un entraîneur libre. « Je suis ouvert à toutes propositions, mais je me rends compte qu’il n’y a pas beaucoup de mouvements au niveau des entraîneurs. J’ai eu quelques contacts en 2C, mais ça ne s’est pas concrétisé. Pour le reste, j’ai envie de continuer à coacher, et comme tout entraîneur, mon souhait est de gravir les échelons. Mais je reste humble à ce propos. »

    Apprécié entre autres pour son approche du football et sa sympathie, Losciuto peut se targuer d’une belle expérience. « Je suis devenu coach car pour cause de blessure j’ai du arrêter ma carrière de joueur. Mais en tant qu’entraîneur, j’ai, entre autres, coaché les espoirs de Verviers, avant d’être l’un des adjoints en équipe première, en D3. Mon meilleur souvenir reste ma présence sur le banc au Stade Constant Vanden Stock d’Anderlecht, pour un match de Coupe de Belgique qui restera inoubliable. » 

    Un bon souvenir avant d’autres encore meilleurs ? Le coach, lui, ne demande qu’à relever de nouveaux défis.