Michel Defourny et Kemexhe (P3), c’est terminé: « Le président s’en est pris violemment à ma personne »


À Kemexhe, l’euphorie du titre semble déjà bien loin.


  • Coup de tonnerre à Kemexhe! Le coach Michel Defourny a décidé de claquer la porte. Il justifie sa décision via des propos que nous vous livrons in extenso et qui n’engagent que l’intéressé: « J’ai décidé de mettre fin à ma passion d’entraîneur pour le club de Kemexhe. On a pu me reprocher, entre guillemets, une seule défaite en deux saisons après le titre gagnant de cette année. Il s’avère que le président Adam Christophe s’en est pris violemment à ma personne et à mon entourage. Depuis quelques mois il monte l’entièreté de mon équipe contre moi. De plus, (…) il cherche à me reprocher la moindre faille qui n’existe pas. Celui-ci, n’ayant déjà rien obtenu en temps que joueur, pense qu’il lui est dû de décider de la sélection des joueurs et de leur place lors des matchs qui, je le rappelle, ont toujours été gagnant grâce à ma faculté d’entraîner mon équipe. Lors du dernier mercato, Adam Christophe a imposé l’une de ses connaissances en tant que joueur, celui-ci étant sur-rémunéré par ses soins. Lorsque dimanche dernier Adam réalisa que son « chouchou » ne débuta pas la partie il se mit à faire son « show » et son scandale devant tout le monde. Ne pouvant plus supporter tout cela vous comprendrez pourquoi je décide à contre coeur d’abandonner ce club. »

    Et de conclure : « Je reste cependant ouvert à toute proposition dans un club où le président ne constitue pas une équipe par l’argent… »

    On imagine que la réponse du président ne devrait pas se faire attendre…