Luc Eymael entraîneur au Congo !

  • La nouvelle n’est pas encore officielle, mais Luc Eymael (photo ci-contre) pourrait devenir le coach du V.Club en République démocratique du Congo. L’ancien T1 de Hamoir, approché dernièrement par les Luxembourgeois de Wiltz, s’est envolé ce mardi en direction de Kinshasa, où il doit y rencontrer les dirigeants de l’AS V.Club de Mbuyi-Mayi, formation de D1 congolaise qui dispute cette année la Ligue des Champions africaine.

    Contacté en primeur par LgFoot, Luc Eymael n’a pas souhaité confirmer sa signature avec le club congolais, mais il se rend bel et bien en Afrique pour y entamer les négociations. Les médias locaux, eux, n’ont pas attendu très longtemps avant de dévoiler l’information:

    « Le technicien est attendu à Kinshasa ce mardi 30 novembre. C’est désormais officiel. Le Belge Luc Eymael remplace Raoul Jean-Pierre Shungu à la tête du staff technique de l’AS V.Club. Le technicien est attendu à Kinshasa ce mardi 30 novembre. C’est le général Gabriel Amisi « Tango Four », président du comité de direction des Dauphins noirs qui l’a personnellement annoncé au cours d’une conférence tenue en sa résidence à Macampagne dans la commune de Kintambo. Luc Eymael pourrait même (…) diriger sa première séance d’entraînement ce mercredi 1er décembre.

    « Je confirmerai qu’il y aura des changements à la tête du staff technique. Je félicite Raoul Shungu pour avoir remporté le titre de la Vodacom Super Ligue. Mais son contrat d’une année n’a pas été positif sur toute la ligne », a expliqué le général Amisi. Il a aussi annoncé que l’AS V.Club ne pouvait engager le Suédois Michaël Andersson, car celui-ci n’a pas présenté à la Fédération congolaise de football association (Fecofa) les documents qui attestent son niveau en tant qu’entraîneur.

    Luc Eymael est, quant à lui, détenteur d’un diplôme Uefa A. Il a entraîné en divisions inférieures en Belgique pendant plusieurs années. V.Club sera sa première expérience en Afrique. Il devra toutefois passer une période d’essai de quelques jours avant la signature du contrat, peut-on lire dans le quotidien congolais Le Potentiel. V.Club disputera cette saison la Ligue des champions. Et l’équipe a l’ambition de jouer les premiers rôles dans la compétition.

    « APRES LA FONDATION, IL FAUT MAINTENANT ELEVER LES MURS »

    Le général Amisi a profité de cette conférence de presse pour faire le bilan de ses trois premières années à la tête du club. « A mon arrivée, j’ai trouvé V.Club en petits morceaux. Aujourd’hui, en dépit des divergences, nous sommes tous unis derrière l’équipe », a-t-il souligné. Le général président de l’AS V.Club dit avoir mis les trois premières années à profit pour poser une fondation solide. « Maintenant, il faut élever les murs », a-t-il fait savoir. Il a annoncé l’ouverture des bureaux avant la fin de la semaine en cours. La mission a été confiée à M. Lubamba, manager et trésorier général du club.

    V.Club veut se donner les moyens pour avoir des ambitions de remporter. C’est ainsi que le général Amisi a annoncé un programme ambitieux. V.Club compte notamment se doter d’un centre d’entraînement propre. « Je l’ai annoncé à mon arrivée à la tête du club. Mais il fallait, d’abord, remettre sur les rails l’équipe avant d’envisager un programme de développement. Il est inconcevable qu’une équipe de la trempe de l’AS V.Club ne dispose pas d’un terrain d’entraînement propre ». Dans la même lancée, le team vert et noir compte également contrôler sa communication. Le président Amisi a parlé de l’ouverture d’un site Internet et du lancement d’un journal de l’AS V.Club.

    PAS DE JOUEUR DE DCMP RECRUTE

    Sur la question des transferts, le général Amisi a nié avoir recruté un seul joueur du Daring Club Motema Pembe (DCMP). « Je n’ai jamais recruté un seul joueur du Daring. Par contre, eux, ils nous ont arraché Runo Inasawa en plein championnat de la Vodacom Super Ligue ». Il s’est dit disposé à laisser partir le joueur qui a encore une année de contrat avec V.Club. « Si le Daring est intéressé qu’il vienne négocier. Le tarif est connu. C’est rien qu’un ballon. Mais le Daring devra apurer ses anciennes créances » Le team vert et blanc doit plus de 13 000Usd à V.Club pour les transferts de Pascal Kalemba, Carlos Fuila, Sunda Pembele, etc.

    « Le marché des transferts a toujours été impitoyable. Il faut toujours se mettre d’accord avec le joueur avant de prendre contact avec les dirigeants du club. Moi, j’ai négocié avec Mabuilu, Les Stars et Lumière ». Pour ce qui est du transfert d’Isama qui semble déchirer les deux équipes, le général Amisi s’explique. « Nous avons un acompte de 10 000Usd. Les dirigeants du Daring ont, de leur côté, donné 20 000 Usd. Mais ils n’ont pas respecté la promesse d’apurer le montant dans les cinq jours. Nous, on a payé les 25 000Usd. Et nous avons terminé avec le joueur. Les documents de transfert ont été visés par l’entente de Mbandaka et le Ligue de football de l’Equateur ». Le président de V.Club a terminé en disant qu’il était prêt à céder le joueur au DCMP moyennant une enveloppe de 400 000Usd.

    Par rapport aux relations avec les autres clubs, le président de l’AS V.Club a dit que son équipe entretenait de très bons rapports avec les autres clubs, notamment Mazembe, DCMP et St Eloi Lupopo. Il en est de même des instances qui dirigent le football national, notamment la Ligue nationale de football (Linafoot) en dépit du fait qu’elle ne respecte pas les textes qui régissent la pratique de la discipline en RDC. »

  • Auteur: A. Katumba