Liégeois d’ailleurs : Luc Eymael quitte le Vita Club

alt
Luc Eymael rentre en Belgique.

  • Luc Eymael quitte le Vita club (D1 congolaise) et explique les raisons de son départ : « Ce mardi 29 mars à midi, j’ai trouvé un accord avec mon président pour la rupture de mon contrat pour fautes graves du club à mon égard (…) Le dimanche 20 mars aura été la goutte d’eau qui aura fait déborder le vase car pour une histoire de grigri j’ai été interdit de vestiaire et d’approche de mes joueurs avant le match et durant la mi-temps. Il faut aussi savoir que cela faisait 3 semaines déjà que je ne donnais plus les entrainements terrain et ça me manquait beaucoup. Juste coacher en faisant la théorie et les rectifications à la mi temps et fin de match, cela ne suffisait  pas à faire mon bonheur. Il faut aussi que l’on applique ma méthode de travail aux entrainements, ce qui n’était plus le cas les 3 dernières semaines.

  • Ce qui explique peut être cette baisse de régime et la défaite de dimanche. Si j’ai attendu les 3 semaines c’était parce que le président  qui est général de la force terrestre était en mission depuis déjà 7 semaines et m’avait demandé de l’attendre afin qu’il puisse régler les différents. Pour couronner le tout afin de préserver les joueurs car les supporters avaient envahi le terrain de manière musclée lundi durant l’entrainement en réclamant mon activité sur le terrain et on a même dû amener quelques soldats de l’armée pour calmer les esprits, ceux ci ont été transférés  en mise au vert à Brazzaville jeudi soir alors que mercredi l’entrainement avait été annulé et ce, sans que je ne sois convié à cette mise au vert. Tout en sachant que les joueurs décolleront vendredi pour le Cameroun.

  • Il est vrai qu’ici à Kinshasa nous avons multiplié les réunions avec le président général et une partie du comité durant tous les jours de la semaine écoulée ainsi encore que hier et aujourd’hui donc afin de trouver une solution, mais vu que ce comité est divisé en deux tendances,  nous ne sommes pas arrivés à un accord qui me convienne donc j’ai fait valoir mes droits et fait constater les fautes graves du club eu égard à mon contrat Fifa et nous avons signé un accord ce matin pour une solution non juridique à cette séparation »

    Luc Eymael rentre en cette
    fin de semaine en Belgique, mais il est très probable qu’il retourne à Kinshasa avant fin avril car un pré accord a déjà été trouvé pour une fonction plus importante  au Congo  et toujours comme coach, même si rien n’est encore signé.