Quand les anciens d’Eupen se retrouvent en D1, par hasard


Alessandro Iandoli a inscrit son premier but en D1.


  • Bien entendu il y a Perbet, le Montois qui n’en finit plus de marquer. Toutefois, ce week-end, le match Saint-Trond – Mons (2-3) de ce week-end était très particulier pour deux hommes. Le Stoumontois Olivier Werner est celui qui a défendu les filets montois. Déjà une surprise en soi, liée, dit-on, au terrain synthétique que Werner encaisserait mieux que Berthelin. Il est vrai que Werner s’entraînait sur un synthétique l’an dernier, à Eupen. Parlant d’Eupen, c’est Alessandro Iandoli, l’ancien Panda de Saint-Trond, qui s’est illustré en inscrivant son premier but en D1. C’était également ce week-end lors de ce même Saint-Trond  – Mons. Le monde est petit. Le monde du foot, aussi.