Cossalter (ex-Faymonville) arrêté: il a avoué vouloir mettre le feu à son établissement


Kevin Cossalter, ex-joueur de Faymonville, a été privé de liberté. (photo Lavenir)


[MISE À JOUR 17h18]: la dépêche Belga vient de tomber: « le gérant du café Bella Cosa, Kevin Cossalter, dont l’établissement a été soufflé par une explosion jeudi matin (voir ci-dessous), a reconnu être l’auteur de l’incendie qui a provoqué l’explosion. Son complice présumé, Frédéric De Bruyn, âgé de 27 ans et domicilié à Herstal, a également reconnu avoir participé aux faits. Un troisième larron présumé, Alexandre Unina, âgé de 26 ans, a aussi été interpellé. C’est lui qui aurait amené les bidons d’essence sur les lieux, a-t-on appris jeudi au parquet de Liège.

Le café Bella Cosa, situé chaussée de Tongres, à Rocourt (Liège), a été soufflé par une explosion jeudi vers 5H30. Deux personnes qui se trouvaient sur les lieux ont été blessées.
L’enquête s’est rapidement orientée vers une piste criminelle. A minuit trente, des agissements suspects avaient été dénoncés par des voisins. Contacté par la police, le gérant avait signalé que tout était normal.
Peu après les faits, des témoignages ont fait état de racket. Les enquêteurs n’ont cependant apporté que peu de crédit à ces déclarations et ont orienté leurs recherches vers les deux blessés. Ils se sont en effet étonnés de leur présence sur les lieux à cette heure de la nuit.
Kevin Cossalter, 27 ans, joueur de football à Wiltz (Luxembourg) et patron du café, ainsi que son complice présumé ont été interrogés à l’hôpital où ils avaient été transportés pour être soignés de brûlures. Ils ont reconnu avoir mis le feu au café et ont été privés de leur liberté. Jeudi après-midi, ils étaient cependant inaudibles. Le patron du café est tombé ensuite inconscient. Son complice présumé est, lui, opéré.
Le mobile n’a pas clairement été expliqué par les deux hommes mais il semble que Kevin Cossalter souhaitait remettre son établissement mais ne trouvait pas de repreneur. Avec l’aide de complices, il aurait tenté de mettre sur pied une escroquerie à l’assurance.
Les causes de l’explosion ne sont pas encore connues mais il semble qu’elle est consécutive à l’incendie. »


Notre article de cet après-midi:


Alors qu’il vient de signer à Wiltz et de quitter Faymonville, l’attaquant Kevin Cossalter est au coeur de l’actu depuis ce jeudi. Malheureusement, on ne parle pas ici de faits liés à ses performances sportives…


Ainsi, cette nuit vers 5h30 du matin, le café « La Bella Coza » (dont le patron n’est autre que Kevin Cossalter) situé Chaussée de Tongres n°5 à Rocourt, en face de la station-service Total, à quelques centaines de mètres du complexe Kinepolis, a explosé.

La déflagration, survenue à l’avant de l’immeuble, en a soufflé toute une partie, ce qui a ensuite provoqué un important incendie. Celui-ci était sous contrôle vers 7h30.

Deux blessés légers, qui ont pu sortir à temps du bâtiment sinistré, ont été évacués vers les hôpitaux et les pompiers recherchaient toujours une éventuelle troisième personne qui pourrait encore se trouver sous les décombres. 24 riverains ont par ailleurs été évacués, dont 19 ont trouvé refuge à l’hôtel de police de Liège.


On s’inquiétait au sujet de Coza, mais, très vite, ses proches rassuraient ses amis par Facebook. « Coza est légèrement blessé, mais ça va », pouvait-on lire ce jeudi matin sur les réseaux sociaux.


Mais une autre nouvelle est tombée dans l’après-midi. Ainsi, le gérant du café Kevin Cossalter et un autre homme ont été privés de liberté ce jeudi. Le patron aurait avoué être à l’origine de l’explosion, n’étant dès lors plus victime du sinistre mais suspect. Les enquêteurs se sont interrogés sur leur présence, sur les lieux, à cette heure de la nuit et se sont rapidement orientés vers la thèse criminelle. Si, dans un premier temps, l’homme aurait avancé avoir été racketté et être menacé par une mafia provenant d’Europe de l’Est, c’est donc finalement une tout autre version qui est privilégiée.

Pour rappel, « Coza » avait déclaré début février, qu’il souhaitait remettre son café à un repreneur, histoire de mieux combiner sa nouvelle vie, entre son boulot d’employé de banque et sa carrière de footballeur, au Luxembourg.


+ d’infos et de photos en direct et au fil de la journée sur www.lavenir.net

+ toutes les photos, réactions et analyses dans votre journal l’Avenir (Le Jour) Verviers de ce jeudi. 



Un internaute a diffusé la vidéo de l’incendie de cette nuit.