Dix clubs liégeois au second tour de la coupe Cofidis


Quelle arme secrète Philippe Derwa sortira-t-il de son sac
pour faire fléchir Sprimont ?


Ce week-end, place au second tour de la coupe de Belgique avec dix clubs liégeois en lice. Retrouvez ci-dessous l’analyse des forces en présence.

  • Elsaute – Cointe : En ouverture du bal, ce vendredi à 19h15, Cointe et Jean-Marie Raucq se rendront à Elsaute, une équipe dirigée par Fortune Modafferi, vieux copain de l’entraîneur cointois. Les deux équipes devaient d’ailleurs se retrouver mardi dernier pour une joute amicale qui a été logiquement annulée. Même si le coach liégeois avoue qu’il fera tourner son noyau et qu’un tour suivant en déplacement à Oudenaarde n’est pas très intéressant, on voit mal ses joueurs lever le pied sur le terrain. Au niveau d’Elsaute, les curieux seront contents de voir à quel niveau de forme se situe une équipe qui a joué les premiers rôles la saison dernière et qui a remplacer son dernier rempart.


  • Huy- Faymonville : Dimanche à 16 heures, Huy avec qui il faudra plus que certainement compter pour la course au titre recevra Faymonville. L’équipe d’ Alain Dheur s’est largement imposée face à la modeste équipe de Walshoutem avant de s’incliner 3-1 en match amical mardi à Vyle-Tharoul, équipe promue en P1. De son côté, Faymonville joue samedi contre le noyau espoir du Standard , et même si Patrick Courtois a déclaré que ses titulaires ne joueraient qu’une mi-temps, un tel match devrait laisser des traces.


  • Aywaille – Sprimont : Sans conteste, le choc de cette journée avec des Aqualiens tout auréolés de leur qualification à Hannut et qui auront à coeur face à leur voisin de prouver leur bonne forme du moment. Malheureusement pour lui, l’ex-Sprimontois Eputa est suspendu. En face, Sprimont n’a pas éffectué un mercato retentissant à cause d’un budget raboté, mais peut toujours compter sur des valeurs sûres à l’image des Verbeeren et Rouffignon.


  • Tilleur – Malmedy : Tilleur était exempt du premier tour et s’est contenté d’un 0-0 en match amical à Hamoir dimanche dernier. A Buraufosse, l’équipe d’André Jamers qui vient de rejoindre la P1 est souvent difficile à déstabiliser. De son vôté, Malmédy s’est qualifié sans trop de difficultés à Petit-Warêt dimanche dernier et semble vouloir faire figure honorable en promotion C néerlandophone. Ce n’est pas l’acquisition en  dernière minute de Jérôme Regnier qui nous démentira.


  • Cité Sport – Verlaine : Les hommes de Christophe Lonnoy se sont imposés la semaine dernière à Vyle-Tharoul et possède une équipe certaienemnt capable d’évoluer en P1. Les matches amicaux contre  des promotionnaires le prouvent. Verlaine n’a pas eu un mauvais tirage en se déplaçant la semaine dernière à Jalhay, équipe de P3. Mais les hommes de Vincent Bellefroid ont émergé en fin de partie et risquent de souffrir sur la belle pelouse de Gräce-Hollogne.{jcomments off}