Dames: tout savoir et tout comprendre sur le foot féminin en province de Liège


Aywaille et Plombières, deux valeurs sûres du foot féminin provincial. (photo L.D.)

  • Nous vous l’annoncions il y a peu: le football féminin en province de Liège fait son arrivée sur LgFoot. Nous comptons sur tous nos fidèles lecteurs pour lui faire un bon accueil. Nous vous invitons à lire cet article afin de tout savoir sur le football de ces Dames: (…)

  • Nos équipes de la province de Liège se retrouvent dans trois compétitions différentes. Le Standard Fémina évolue en D1 nationale, où les Dames rouches ont maintes fois remporté le titre. Au niveau provincial, Namur et Liège se partagent un championnat au sein duquel militent des formations comme Antheit, Thisnes, Dison, ou encore Plombières. Un championnat dit « germanophone » au sein duquel se trouve également Aywaille, est la série la plus régionale du foot féminin liégeois, avec des équipes comme Mürringen (affiliées sous Rocherath), Femina Hoof, Recht, Femina Bellevaux, Raeren, Aywaille, Honsfeld, Elsenborn, Oudler, Bütgenbach et Honsfeld.

  • Guido Blees, l’entraîneur des Dames d’Elsenborn, nous donne un complément d’informations sur la saison 2010-2011, ainsi que ses pronos:

Cette année (en championnat germanophone), avant la trève se jouent les 2 ligues A et B avec respectivement 2 descendants et 2 montants.


Composition des ligues:

A: Raeren, Aywaille, Honsfeld, Elsenborn, Oudler et Bütgenbach

B: Eynatten, Mürringen (affiliées sous Rocherath), Femina Hoof, Recht, Team Femina Bellevaux, Plombières (B) – Plombières joue en compétition, mais peut – selon le règlement interne- aligner que 2 joueuses du noyau A (sauf accord avec l’adversaire)


 

Quelques règles un peu spéciales:

> Le championnat est considéré comme un championnat d’équipes réserves. Durée des match: 2×45 minutes – changements volants admis – âge minimum 12 ans (au lieu de 14)

 

> Après la trève se jouera une « supercoupe »: 3 groupes de 4 équipes seront tirées. Chaque groupe aura 2 équipes de la ligua A et 2 équipes de la ligue B. Après 6 matchs, les premiers de chaque groupe feront un mini-championnat pour la première place, ainsi que les 2èmes, 3èmes et 4èmes joueront entre eux pour les places 4-6,7-9,10-12

 

> En 2011-12, le championnat se déroule en parallèle avec la supercoupe – une moitié avant la trève – l’autre moitié après.

 

 

Le pronostic de Guido Blees:


« En ligue A, tout le monde s’attend à un duel entre le tenant du titre Raeren et l’équipe d’Aywaille. Les 4 autres équipes semblent plus ou moins au même niveau. Les équipes de Honsfeld et Bütgenbach semblent – vu leur grand nombre de joueues – les mieux armées pour la lutte pour le maintien. Ils profitent toutes les 2 du fait qu’une fille qui a jouée avec les garçons vient les renforcer. L’équipe d’Oudler est toujours bonne pour une surprise. Après une saison moyenne, elle veut réattaquer. L’équipe d’Elsenborn est la plus jeune du championnat. Une des meilleures joueuses du club vient d’arrêter. A voir comment elles compensent cette perte.


En ligue B, les favoris pour la montée sont Mürringen et Eynatten. Plombières joue en théorie le plus possible avec son noyau B. Le noyau A était champion provincial l’année passée dans le championnat Liège-Namur, mais a raté de peu la montée en D3 nationale. A voir si Plombières suivra le règlement interne. Recht et Hoof peuvent créer des surprises si les équipes sont au complet. Bellevaux est une nouvelle équipe et à ce titre, c’est le grand outsider du championnat »