Dames: Elsenborn dispose d’une équipe depuis 2002

  • L’équipe Dames d’Elsenborn est née en 2002 pour un match de la fête du village. Depuis, environ 80 joueuses différentes ont porté les couleurs du club. Depuis 2004, l’équipe participe au championnat régional qui est devenu de plus en plus officiel. L’équipe actuelle est la plus jeune du championnat: la fille la plus âgée n’a d’ailleurs que 21 ans. Le but de cette équipe sera (…) de se maintenir en ligue 1 du championnat germanophone. Comme pratiquement chaque année, l’équipe a perdu entre les saisons un de ses éléments-cléfs, à voir comment elle peut compenser la perte durant cette saison.


    1ère journée du championnat

    Raeren – Elsenborn 1-1

    Tenant du titre, Raeren a du subir 3 départs importants à savoir Binten (Alemannia Aachen), Cuepper (fin de carrière) et Schröder. Elsenborn doit compenser la perte du défenseur central Dahmen. De ce fait, les 2 équipes présentaient beaucoup de nouvelles joueuses. Elsenborn commençait mieux et avait des occasions surtout par la capitaine rapide Mackels. De l’autre côté, c’est Bonnet qui avait la première occasion Raerenoise. Mackels marquait à la 38ème pour le 0-1 mérité à la mi-temps. A noter que Raeren aurait du avoir un pénalty sur une sortie trop engagée du gardien Thönnes. La 2ème mi-temps appartenait à Raeren qui multipliait les occasions. Elsenborn se montrait dangereux en contre (Schäfer à la 70ème pour une balle de match). A la 82ème, c’est Schulzen qui égalisait par coup-franc en pleine lucarne. Raeren avait encore une occasion 3étoiles, mais la gardienne Thönnes gardait son but propre. 1-1 – à la fin un score mérité


    Ligue 2

    Mürringen a écrasé Recht 8-0. Recht a eu beaucoup de rotation dans son équipe et arrivait à 11 filles. Suite à une blessure, elles ont du terminer le match à 10. Mürringen, un des favoris de la série a livré une bonne prestation. A Bellevaux, l’équipe locale s’est incliné de justesse devant l’équipe de Hoof qui était largement favorisée. A Eynatten, l’équipe locale perdait « le choc » de la première journée face à Plombières 1-2. Eynatten a protesté contre le résultat, car il semblerait que Plombières n’aurait pas suivi le règlement interne et aurait aligné trop de joueuses de son équipe A.