Dames: la compétition germanophone bouleversée !


L’équipe A de Plombières continue en championnat liégeois,
l’équipe B quitte la compétition germanophone. 

  • Les représentants des clubs du championnat « dames » germanophone se sont rencontrés ce mardi à Recht pour discuter la suite des évènements, et de la réorganisation de la compétition. Guido Blees, l’un des membres actifs de ce championnat, nous en dit plus sur les décisions prises. Voici les résultats de la réunion: (…)


– « L’équipe de Plombières B se retire du championnat, car le club ne savait pas aligner 2 équipes différentes dans les 2 championnats (liégeois et germanophone). L’équipe de Plombières B reste quand même ouverte à des matchs amicaux.

– Ils restait 4 matchs à rejouer du championnat. Seul le match Elsenborn – Oudler aura encore lieu. Il est sans importance pour le classement. Le championnat recommencera au mois d’août. Les BVB-Tiger-Lillis Mürringen (affiliées sous Rocherath) et l’équipe d’Eynatten monteront en ligue 1 tandis que Oudler et Honsfeld descendront en ligue 2.

– Ils reste donc 11 équipes pour disputer une « Supercup ». Pour éviter que les équipes jouent 4x par an contre les mêmes adversaires, les chaque formations de la ligue 1 fera un match contre chaque équipe du groupe 2. Un classement normal sera dressé avec l’avantage pour les formations de la ligue 2 de jouer un match en plus. Debut de la « Supercup » : vers le 12 mars. La phase préliminaire se terminera le 15 mai. Après ces matchs auront encore lieu 2 matchs de classement aller-retour: Ainsi le premier joue contre le 2ème la finale, le 3ème contre le 4ème et ainsi de suite.


– Suite à quelques incidents, les dirigeants de la IFDG ont insisté sur le fairplay sur et autour du terrain lors de tous les matchs.


– l’IFDG contactera tous les clubs germanophones pour voir s’il y a moyen de faire une sélection régionale féminine pour les catégories d’âge préminimes, minimes ou cadets  pour participer à un tournoi en Allemagne début juin«