Tic et Tac – Mon grand père m’a dit : Episode 5

Herbert Chapman, inventeur du WM.

Tous les mercredis, retrouvez l’historique tactique de la Coupe du Monde  et tout cela, réalisé par Philippe Derwa, entraîneur diplômé. Découvrez l’épisode numéro 5 ci-dessous



Mon grand-père a dit: (5)

 

 

« J’ai retrouvé un livre du temps du vélodrome et je pensais bien que t’allais me demander de parler de foot alors je ne voulais pas te dire des bièstrèyes »

« Parler de foot en lisant un livre sur le vélodrome, t’as bu une macrale ou quoi ? », s’écria le gamin

« C’est ça fait le malin, tire la chaise, je vais t’en foutre une moi de macrale. Comme je te l’ai dit la nouveauté et le risque à la fois pour le WM, c’est sa défense à trois. Mais par rapport à la Méthode qui ne présentait que deux défenseurs, c’était une avançée. Non seulement le WM proposait un défenseur de plus que la Méthode, mais il gardait les trois attaquants.



« Mais, on joue à 11 contre 11 et il n’étaient que 4 WM contre 5 Méthodistes alors dans le milieu ! », ajoute encore le gamin

« Tout le raisonnement était là ! Les Méthodistes n’ayant que deux défenseurs devaient constamment rappeler le demi défensif droit ou gauche pour les aider, et alors l’équilibre numérique était rétabli à 4 contre 4 dans les milieux.

Conclusion mon gamin, l’adaptation de la Méthode au WM était trop compliquée et le WM inventé par Herbert Chapman en 1930 dura 25 ans et dans toute l’Europe.

Guillemine distindé li TV, on va dwèrmi. Bonut gamin »