Tic et Tac – Mon grand père m’a dit : Episode 8

Tous les mercredis, retrouvez l’historique tactique de la Coupe du Monde  et tout cela, réalisé par Philippe Derwa, entraîneur diplômé.


Découvrez l’épisode numéro 8 ci-dessous


Mon grand-père a dit: ( 8 )


1958, plages de sable fin et maillots de bain brésiliens,

« Awè pour loukî les feumes, ça t’es bon ! » s’écria Guillemine »

Pour la première fois champion du monde, en 1-4-2-4 sur base du MM hongrois, le Brésil garda ce raisonnement de 4 attaquants en possession de balle et de la participation de chacun d’eux au travail défensif.



Mais au Brésil le foot n’est jamais assez offensif et la grande innovation de ce système a été de positionner une défense à 4.

« Grand père, tu me dis, qu’ils ajoutent un défenseur et qu’ils sont plus offensifs, ce n’est pas l’heure de ton pêket…. ».

Atinchon mi pt’i fi, l’heure n’est pas à la rigolade…..

« J’en avais oublié sa passion débordante qu’il me communiquait, mais c’était tellement bon de le bal’ter ».

En fait, la défense à 4 en zone venait d’être inventée et les backs avaient la possibilité et même l’obligation d’animer offensivement leurs flancs. Chaque flanc était donc occupé par deux joueurs, le back et l’extérieur, les différentes combinaisons pouvaient voir le jour. Les grandes lignes tactiques du football étaient tracées et les variantes pouvaient se développer.