Tic et Tac – Mon grand père m’a dit : Episode 10

Tous les mercredis, retrouvez l’historique tactique de la Coupe du Monde  et tout cela, réalisé par Philippe Derwa, entraîneur diplômé.


Découvrez l’épisode numéro 10 ci-dessous


Mon grand-père a dit: (10)

Me regardant dévorer ma cûte peûre (poire cuite) que la charrette à bras venait de livrer, ma grand-mère prononça le nom magique :  » Tu djase, tu djase et tu n’as même pas encore parlé de Pelé au p’tit « 

Le Brésil et Pelé, Pelé et le Brésil…1962, pour la seconde fois consécutive champion du monde en 1-4-3-3, système qui requiert les services d’un magicien et Pelé, c’était Merlin l’enchanteur.

Système qui s’est dérivé de multiples manières:

Quatre défenseurs en zone alignés sur une même ligne ou trois défenseurs plus rapprochés et couvert par un libéro (homme libre).

Un milieu composé d’un triangle s’organisait lui de 3 manières différentes

– 2 demis défensifs et 1 milieu offensif

– 1 milieu défensif et 2 soutiens offensifs

– 1 milieu défensif, 1 soutien offensif et 1 intermédiaire orienté alternativement côté ballon ou orienté exclusivement d’un seul côté afin d’y créer le danger.

L’attaque se composaient de 2 extérieurs de débordement et d’un avant-centre, avec la variante d’inverser les extérieurs (soit le gaucher à droite et le droitier à gauche) afin de privilégier les appels entre les défenseurs, les tirs au but ou la contrattaque.

Equilibre entre les lignes, liberté d’expression pour les offensifs, dédoublement sur les flancs, alternance jeu long avec jeu court, apport du libéro dans le milieu, tout devenait possible.

On va bin se plaire .

« Lèyi on pô li piti tranquile, il lui faut déjà bien tout pour jouer »

Sympa, Grand-mère, merci.

Ici, c’est toujours la même chose, c’est Mimine qui dit quand tu dois commencer et c’est Mimine qui dit quand tu dois t’arrêter.