La rubrique de Derwa (2) : Coupe du monde, foot régional et tactique en 3 questions

Chaque milieu de semaine, retrouvez la chronique de Philippe Derwa (entraîneur passé par Aywaille, La Calamine, Blegny, Waremme et Seraing) qui répondra à trois de nos questions. Une première sur la coupe du monde, une seconde sur l’actualité régionale et la troisième sur un aspect tactique.


Que faudrait-il pour que nos Diables intègrent le top 4 au Brésil ?

 

Je pense que chaque grande équipe possède un attaquant qui marque facilement et qui est capable de débloquer un match par un coup de patte. Ce n’est pas encore le cas chez nous. Si on veut aller loin en Coupe du Monde, je crois qu’il faudra se trouver un buteur. Les solutions sont nombreuses et pourraient aussi venir d’un homme du milieu de terrain.

 

Gilbert Bodart et Pedro Gomez qui reprennent du service dans les buts à plus de 50 ans. Cela vous inspire quoi ?

 

Les deux cas ne sont pas les mêmes. Le premier cité l’a fait pour le plaisir et le second a été recruté pour un intérim. Maintenant, il n’est pas étonnant de voir un gardien de but durer plus longtemps. Ils sont moins sollicités physiquement et à ce poste là, une bonne lecture du jeu permet de pallier certains manques. Ils ont aussi plus de temps pour anticiper les choses. Mais chapeau bas à tous les deux car il y a plus à perdre qu’à gagner. Rien qu’au niveau physique par exemple…

 

Que veut dire « Présence sur le deuxième ballon » ?

 

Le gardien adverse dégage le ballon et deux joueurs s’affrontent en duel aérien (1er ballon), le ballon retombe au sol et est alors re-disputé (2ème ballon). Suite à un duel aérien, il est difficile de dire où le ballon sera dirigé. L’entraîneur demande donc la plus grande attention à ses joueurs.