La rubrique de Derwa (5) : foot national, foot régional et tactique en 3 questions

Chaque milieu de semaine, retrouvez la chronique de Philippe Derwa (entraîneur passé par Aywaille, La Calamine, Blegny, Waremme et Seraing) qui répondra à trois de nos questions. Une première sur le foot national, une seconde sur l’actualité régionale et la troisième sur un aspect tactique.


Les clubs amateurs ont-ils un moyen de lutter contre l’arrêt Bosman ?

 

Il faut qu’ils créent des grosses synergies avec trois clubs qui évoluent à des niveaux différents. Le jeune qui sort de sa formation pourra alors rejoindre un des trois clubs qui correspond à son niveau du moment. Il faut bien sûr que les équipes fanions ne jouent pas dans la même division. L’idéal serait d’avoir un des trois clubs qui évolue en nationale et les autres qui possèdent deux équipes en série provinciale. Le gamin de 16, 17 ans pourrait ainsi rejoindre pour une saison une équipe de P2 ou de P1 qui correspond à son niveau. Et la saison suivante, il grimperait d’une série vers, éventuellement, un des deux autres clubs ou alors, il descend de série et ne quitte pas la synergie où il reste avec des gars qu’il connait depuis un petit temps. Un autre avantage est que les supporters peuvent conserver une certaine identité tout en suivant l’équipe qu’ils veulent. Maintenant, cette synergie ne doit pas être adoptée pour un trop long terme. Si deux équipes premières de la synergie se retrouve dans la même division, la synergie devient caduque.

 

Remettre un ou des matchs le samedi et laisser jouer les autres le dimanche n’est-il pas donner un avantage à l’équipe qui ne joue pas ?

 

Je retournerai la question dans l’autre sens en disant par exemple que l’équipe qui n’a pas joué risque de perdre le rythme de la compétition. Mais cette polémique fait partie du jeu de la fin de saison où n’importe quel avantage psychologique est bon à mettre en avant. Je ne suis pas certain que ce genre de polémique surgirait si on en était au dixième match de championnat.

 

Qu’est ce que « le recul frein » ?

 

L’ adversaire est en possession du ballon et je dois ralentir sa progression. Je vais démarrer vers lui et m’arrêter à un demi mètre devant le ballon sans essayer de le prendre et ainsi risquer de me faire dribbler. Si le porteur du ballon avance, je recule tout en gardant la même distance avec le ballon tout en effectuant un recul frein. Je freine ainsi sa progression.