La rubrique de Derwa (8) : foot national, foot régional et tactique en 3 questions

Chaque milieu de semaine, retrouvez la chronique de Philippe Derwa (entraîneur passé par Aywaille, La Calamine, Blegny, Waremme et Seraing) qui répondra à trois de nos questions. Une première sur le foot national, une seconde sur l’actualité régionale et la troisième sur un aspect tactique.


De plus en plus de clubs de provinciale en reviennent à chercher un centre avant comme au bon vieux temps. Pourquoi ?

 

Je pense que le dispositif en 4-3-3 revient de plus en plus à la mode et on se retrouve non pas avec deux avants qui croisent les courses mais avec des joueurs de flancs et une ‘pointe’ puisque certains l’appelle ainsi. Les joueurs capables de faire seul la différence dans un rectangle reviennent donc à la mode. Il faut donc aussi qu’il soit capable de conclure de la tête suite à un centre. Maintenant, il n’est pas évident d’en trouver car dernièrement, on a plutôt formé des avants capables de jouer à deux et de partir dans la profondeur.

 

Est-il bien utile dans un club de nationale de jouer le même système de jeu depuis minimes jusqu’en seniors ?

 

Je ne pense pas car c’est trop vite enfermer les jeunes dans un carcan. De plus, si l’entraîneur de l’équipe première change et cela arrive de plus souvent, on risque de se retrouver avec une autre système de jeu. Faire jouer ses jeunes en 4-4-2 et les adultes en 4-4-3 est un peu bizarre. Je crois que les jeunes doivent assimiler les trois grands schémas tactiques que sont le 4-3-3, le 4-2-3-1 ou le 4-4-2 tout en sachant que ce dernier peut se jouer à plat ou en losange. Cantonner les jeunes dans un seul système fait qu’il deviendront un peu des robots et qu’une fois arrivés en équipes seniors, ils seront un peu dépourvus. D’autant plus que beaucoup devront aller voir ailleurs. On commence souvent avec une cinquantaine de minimes et combien arrivent en équipe première dans leur club ? C’est le systèm de la pyramide.

 

« Réduire l’espace jeu pour l’adversaire », cela signifie ?

 

Lorsque l’adversaire est en possession du ballon, on essaye toujours de réduire la surface dans laquelle il peut jouer. On utilise alors la règle du hors jeu pour le limiter sur la longueur du terrain et en plaçant un joueur devant le ballon, on empêche les changements d’aile sur la largeur du terrain. Il est très important que ce joueur ne se fasse pas éliminer.