Promotion D: Sprimont en outsider à Bleid

Défaite interdite à Bleid si les troupes du président Prégardien veulent conserver une chance d’accéder à la D3 sans passer par le tour final. (…)


N’en déplaise à Alain Dheur, le bouillant entraîneur de Huy, c’est le FC Bleid qui se profile comme le plus sérieux candidat au titre en promotion D : plus régulière, bien équilibrée et surtout leader aux points perdus, la phalange pilotée par l’ancien international Michel Renquin a l’opportunité de frapper un coup potentiellement décisif ce dimanche pour autant qu’elle parvient à venir à bout de Sprimont, autre favori revenu dans le parcours après un début de championnat catastrophique. Les gaumais sont d’ailleurs pour beaucoup dans ce départ manqué, puisqu’ils étaient venus s’imposer 1-2 au Tultay, en lever de rideau de la compétition. Un match partagé qui avait surtout mis en évidence l’excellente organisation défensive des visiteurs, lesquels avaient bien négocié les coups de boutoir de leur adversaire durant un rush final d’une vingtaine de minutes.


Le match retour, ce week-end, prendra des allures de tout ou rien pour Sprimont, concernant le titre en tous cas. Match de l’année ? « Mais nenni, hein, il reste 27 points à prendre ! », rétorque, avec un soupçon d’humour teinté de mauvaise fois, Philippe Médery, le coach carrier. Plus sérieusement, il est comme chacun conscient que reprendre 9 points à Bleid en l’espace de 8 matches serait une fameuse gageure, même s’il souligne que « tout le monde peut perdre des plumes contre tout le monde dans cette série ».


Médery fait valoir que, pour une fois, son équipe ne partira pas avec les faveurs du pronostic. Celle-ci ne se présentera pas pour autant en victime consentante, loin de là. « Le groupe respire la forme, il est conscient de ses qualités, et fait montre d’une mentalité très volontaire. Individuellement, chacun sait aussi où se situent ses atouts et ses faiblesses. Tout cela contribue à une certaine confiance pour aborder le match, mais il est évident que pour revenir avec quelque chose, il faudra aller au charbon », plaide-t-il.


Comme la rencontre de ce dimanche a fait l’objet de plusieurs reports, aucun des renforts du mercato – Fortemps, Tailleur et Ince – ne sera qualifié. Neuville est par ailleurs ménagé.

 

La sélection :

Regnier, Gomant ; Franchi, Rouffignon, Pirnay, Woos, Maréchal, Bertrand, Marchal, Eputa, Dionisio, Bigirimana, Andich, Varela-Gomes, Verbeeren et Calli.